On commence cette semaine avec le roman Coeur Corrompu de C-L Wener. Auteur prolixe de la Black Library à qui l'on doit, en plus de nombreuses nouvelles nouvelles, des romans comme Le maçon de guerre, Corsaire du dragon de fer, ou encore Prophète gris.

Chamon, le royaume de métal, Talorcan est un répurgateur renommé au service de l'ordre d'Azyr depuis toujours. Pisteur émérite et défenseur inflexible de Sigmar il protège les oueds et les villages du Droost des périls du chaos. Face aux manigances de ceux ci il est accompagné par sa femme Esselt, réurgratrice au moins aussi loyale que lui à l'ordre d'Azyr. Maniant une grande épée elle a plus à l'aise sur les champs de bataille que dans les méandres politiques d'Oghim Kor capitale et siège du grand temple de Sigmar.

Nos deux répurgateurs et leur compagnon à la moralité douteuse, Domech, se trouveront sur la route d'un culte de grand père Nurgle. Alors qu'ils poursuivent un hérétique ils découvriront que c'est pas juste un culte mineur qu'ils traquent mais une machination d'une autre ampleur qui gangrènent plusieurs villes et villages et qui a même mis à sac un poste de garde ou officiait le frère de Talorcan. Après avoir purifié Vika Skor et fait un prisonnier qu'ils rameneront à Oghim Kor pour qu'il y sit interrogé au plus vite et découvriront le lieu ou se trouve l'infâme coeur du culte.  C'est alors que les deux amants seront confrontés au pire. L'un des deux sera frappé par la malédiction de Nurgle. Promis à une mise à mort immédiate mais miséricordieuse par leur ordre ou à une fuite insensée et sans issue les deux amants devront choisir entre leur coeur et leur foi. Et ce choix les menera bien loin de leurs terres natales...

01100281135_TheTaintedHeartFREBFormatPB

Au début j'avais un peu peur, je l'avoue, que ce roman soit une excuse pour nous faire faire une ballade dans une partie de Chamon que nous n'avons pas l'habitude de voir, le désert du Droost. Une tour de garde par ci, un oued par là, mais très vite l'action malsaine du roman suinte et les déscriptions dérangeantes des exhactions du culte viennent ponstuées le récit. Les deux protagonistes sont cohérents et même attachants dans leur mission de protection de Chamon. Ce ne sont pas juste deux collègues amoureux ballotés par les évenements mais bien deux répurgateurs unis dans leur foi et convaincus de leur juste mission qui vont devoir faire face à la déchéance. La déchéanche d'ailleurs, parlons-en. Werner fait très bien ressortir l'horreur qui etreint celui qui est malade qui prends conscience de ce qui lui arrive. L'autre quand à lui ne peut que constater son impuissance à lui venir en aide alors que le physique mais aussi et surtout la psychologie de sa moitié est en train de lentement sombrer.

Les personnages secondaires sont aussi bien travaillés et loin de l'archétype basique. Domech, leur pisteur a quand à lui un lien avec son gryph hound qui font qu'ils sont tous deux suffisement efficaces pour que l'on oublie les penchants crapuleux de l'humain du couple. En effet il a tendance à vider les poches des pauvres victimes du culte avant de leur porter secours... De même Crautréic le prêtre du grand temple est miné par sa mission et les oracles qu'ils consultent. Il SAIT et cela l'oblige parfois à avoir recours à des méthodes que Esselt trouve cruelles.

Tout ces personnages et bien d'autres valsent ensemble au milieu de cités et d'oasis écrasées par le soleil de plomb du désert qui s'en donne lui même à coeur joie. Les descriptions de Werner sont suffisament convaincantes pour faire vivre toutes ces aventures qui ne s'arretent pas à Chamon. Pour moi Ceur corrompu cloture une bonne année de romans AoS je ne peux donc que vous le recommander.

 

Sur ce je vous souhaite de bonnes fêtes de fin d'année ^^