Des cultes à l'intérieur des cultes. C'est ainsi que l'on pourrait résumer le roman Le culte de la spirale sacrée de Peter Fehervari. Comme je n'ai pas beaucoup avancé sur la peinture de Warcry je me suis dit que vous parler d'un bon livre ce serait bien. Et comme sur la couverture de celui-ci il y a des Genestealers alors c'est forcément un bon livre ^^.

BLPROCESSED-FR-Cult-of-the-Spiral-Dawn-Cover

 

En ce qui concerne Peter Fahervari le monsieur n'en est pas à sa première histoire sur le sujet puisqu'il est l'auteur du Culte du maçon (et je me rends compte que je ne vous en ai jamais parlé) qui raconte l'insurection d'un culte genestealer.

Ici c'est un peu pareil sauf que l'on va aller beaucoup plus profond dans les secrets du culte.enfin des cultes... Car oui on va avoir droit à du culte genestealer bien sournois, mais aussi de l'adaptus sororitas toujours aussi rigide, de l'armée impérial bien baroque avec ses traditions sorties dont ne sait où ou encore de l'inquisition bien barrée. Le tout prend place sur Redemption219, ou tout du moins sur une partie de la planète. Dans une caldera ou est extrait du promethium par une population miséreuse et propre à être ciblée par un culte sans scrupule, des pelerins en quête de spiritualité vont sans le savoir être pris dans une tempête qui finira par frapper tout le monde.

L'intéret de ce roman réside avant tout dans la descrition très précise du fonctionnement d'un culte genestealer, depuis l'arrivéed'un pure souche jusqu'à l'avenement d'un patriarche en passant par toutes les génératiosn intermédiaires. C'est à ma connaissance la première fois qu'un roman fait ça et c'est bien fait.

Depuis l'époque du Rogue Trader le genestealer est ma créature préférée dans l'univers de 40K, c'est un combattant parfait sans état d'âme et entierement voué à sa mission, répandre ses gènes et protéger la couvée. Et c'est admirablement bien rendu dans ce roman. Au milieu de ce volcan éteint, entouré de sanctuaires à l'abandon ou presque, constament sous la menace de tempêtes de suie, les colons fraichement débarqués seront soumis tant à la météo qu'aux hommes ou aux monstres. Certains rejoindront les Drapeaux Noirs, le régiment de la garde imépriale local, tandis que d'autres pourront continuer leur périples pour rejoindre la spirale sacrée. Nous feront ensuite la connaissance de nombreux personnages tous plus ou moins torturés par leur passé et rudement éprouvés par les evenements présents.

je ne vous devoilerai pas la fin du romen bien sur mais jusqu'au bout on va les suivre tous avec plus ou moins d'angoisse au vu de leurs péripéties.

A noter à la fin du livre la nouvelle "L'ombre affamée" qui se déroule aussi sur Redemption219 mais qui à mon goût est beaucoup moins aboutie que le roman.

Sur ce je vous laisse j'ai des décors en cours de peinture.