...que ma passion pour Lovecraft tounait petit à petit à l'obsession. 

-Pourquoi dis tu ça? lui demandais-je.

-Tu as encore acheté un livre de lui, me répondit-il en me montrant sur la table basse la nouvelle version des Montagnes Hallucinées que je venais effectivement d'acquérir. Tiens reprit-il encore un "Appel de Cthulhu" ajouta t-il en me montrant le livre qui cotoyait le précédent.

Alors oui j'avoue, après vérification je possède 6 versions différents de L'appel de Cthulhu. Deux en poches issues de mes premières lectures du maitre, une avec l'anthologie Bouquin, deux en vo (et en sale état d'ailleurs) et enfin la dernière, celle parue il y a quelques temps chez Bragelonne. Et je vous en parle car ils viennent de sortir le premier tome d'un dyptique sur les Montagnes hallucinées. 

Et ces éditions sont belles! Voulà pourquoi j'ai craqué pour une enième version. Tout d'abors elles sont en GRAND format. 27x37cm! Et c'est tant mieux car ce qui fait leur charme ce sont les magnifiques illustrations de monsieur Baranger

jugez plutôt:

IMG_20191201_151452

Les mêmes sans les jaquettes:

IMG_20191201_151528

On a souvent repproché à Lovecraft ses descriptions interminables et surtout nombreuses dans ses textes; à une époque ou la télévision n'existait pas je trouve au contraire ses descritions bienvenues et surtout indispensables pour mettre le lecteur dans l'ambiance. Car Lovecraft ne décrivait pas l'inutile. S'il pouvait nous parler longuement des quartiers d'une ville comme Providence, c'était avant tout pour expliquer dans quel contexte ses protagonistes évoluaient, et ainsi commencer à construire l'ambiance du texte. Et du coup avec ces deux nouveaux ouvrages Baranger nous donne à voir sa version de l'ambiance que Lovecraft instillait dans ses textes. Jugez plutôt:

IMG_20191201_151634

Le vieille rue qui monte du port dans laquelle une fin tragique attends le professeur Angell.

IMG_20191201_151705

L'article du Sydney Bulletin parfaitement retranscrit. 

IMG_20191201_151751

Le départ de l'expédition Miskatonic.

IMG_20191201_151812

Les mystérieuses stéatites dont Lake et Dyer discutent avec passion.

Voilà je ne vous en montrerai pas plus pour ne pas vous gâcher le plaisir de les découvrir vous-mêmes en grand format. Sachez qu'il s'agit du texte intégral traduit par Maxime Le Dain pour l'Appel de Cthulhu et Arnaud Demaegd pour les Montagnes hallucinées. Ces deux traductions sont celles que l'on retrouve dans les ouvrages déjà parus chez Bragelonne, donc si vous les avez déjà vous serez en terrain connu. 

Pour ma part, et bien que connaissant parfaitement ces deux histoires pour les avoir lu maintes et maintes fois, je les ai cependant redécourvertes avec ces deux magnifiques livres qui donnent vie aux lieux et aux personnages de bien belle manière. Une précision, le prix. 25 euros le tome. Rien de trop onéreux je trouve. 

Pour ma part j'attends donc le deuxième tome des Montagnes hallucinnées et surtout, surtout, PITIE! FAITES NOUS LE CAUCHEMAR D'INNSMOUTH!

Hem,... voilà c'est dit.

Sur ce je vous laisse, j'ai des armures à finir.